Scribouillages et pensées frénétiques

De tout et de rien. Surtout de rien.

23 octobre 2015

Avant, nous avions des principes. Aujourd'hui nous avons un chat.

    Aujourd'hui, enfin, je me sors les doigts du luc et je poste ce dessins terminé depuis... pfiou, au moins ça. Donc nous avons un chat, nous sommes passé du coté obscur de la force, celui où l'on gatouille devant un petit bidule à quatre patte au prétexte qu'il est trop choubidougnon avant de tenter de garder un semblant de street-credibility en gueulant que "le chat, pas les griffes !!!" et ou l'on peste sur notre echec manifeste en tant que parents de chat incapables de l'empecher de faire ses griffes dans les... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 11:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2015

Le plus dur, après un enterrement, ce sont les rêves

Le père de mon compagnon a été hospitalisé d'urgence début juillet, pour une infection généralisée due à des staphilocoques dorés, entrés dans son organisme on ne sait trop quand ni comment.  Après plusieurs jours (...semaines) sous antibiotiques, l'infection était plus ou moins sous contrôle mais les reins et le coeur avaient pas mal soufferts. Le 12 aout, le jour-même où je signais mon contrat de travail, il fut opéré pour une transplantation de valves cardiaques. L'opération se passa bien, la récupération beaucoup... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2015

On ne plaisante pas avec la religion. On ne plaisante pas avec le terrorisme. on ne plaisante pas.

Qui se souvient de La petite mosquée dans la prairie ? Cette série canadienne écrite par une musulmane dépeignait le quotidien d'une communauté hétéroclite de musulmans d'origine diverse vivant dans une petite ville et réunie autour de leur nouveau local de prière, aimablement prêtée par le curé, et leur jeune imam, tout droit débarqué d'une grande ville, face à la défiance des auditeurs de la radio locale, légèrement de xénophobe. C'était léger, satirique, parfois un peu maladroit mais souvent drôle. Parlant du jeune imam, celui-ci... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]