Scribouillages et pensées frénétiques

De tout et de rien. Surtout de rien.

27 mars 2007

Pokechomeur niveau 2

Bon, je régresse pas. Nouvel entretient pour un job qui m'intéressait vraiment, dans une structure qui me semblait vraiment très très sympathique, dans un domaine qui ne m'est pas non plus désagréable... L'entretient fut fort sympathique également... Mais bon, encore une fois, pas de miracle... Je suis pas retenue. Trop timide il parait. Ah ah ah... Trop timide... s'ils savaient.
Posté par Lledelwin à 21:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 mars 2007

Nouvelles fraiches

Depuis quelques temps, j'éprouve moins de plaisir à me confier de façon ouvertement anonyme. Au début, j'écrivais pour laisser une trace écrite de mes délires verbalistiques et internautiques. Pour m'exercer les doigts. Pour laisser une trace qui ne prenne pas trop de place, en quelque sorte. L'idée qu'un public me lise a toujours été présente à mon esprit. L'absence de commentaires, des fois, fut fort vexantes. D'autres fois ce furent les commentaires eux-mêmes qui furent fort vexant. Être vexé n'est pas un bon état d'esprit pour... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 18:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 mars 2007

Yvan Delporte n'est plus...

Yvan Delporte, c'est un grand bonhomme de la bande dessinée, dont le rôle est un peu flou... Il a été rédacteur de Spirou il y a des plombes, il n'a jamais vraiment quité le poste mais officiait de façon officieuse, il a rédigé les scénario de séries dont on ne connait que le dessinateurs, il a glissé des tas d'idées à des tas de personnes qui les ont développées... Yvan Delporte, c'est un humour caustique, une silhouette voutée, les meilleures moments de l'école de Marcinelle, le Trombone Illustré, les jeux de mots... C'est un... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 23:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 mars 2007

Toujours la suite...

Troisième arrivage de mes petits bonhommes... Cette fois-ci, je suis globalement moins mécontente des erreurs anatomiques que les fois précédentes. Je dois dire qu'il est assez frustrant de s'échiner sur un dessin qui est très satisfaisant lorsqu'on a le nez plongé dans l'aquarelle et qui, une fois sec, ne montre plus que ses défauts, parfaitement invisible jusque là... Et la suite dans la foulée, tient.
Posté par Lledelwin à 22:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mars 2007

La suite...

Avec un vaillant combatant de la guerre 14-18 décoré de la croix de fer, un héros s'il n'avait fait partie du camps des vaincus (bien fait pour eux), le dernier romantique du siècle, compositeur tourmenté et adepte des modes désuettes et un majordome très stylé.
Posté par Lledelwin à 21:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]