Scribouillages et pensées frénétiques

De tout et de rien. Surtout de rien.

18 mai 2006

Banalisation du racisme

banalisation_du_racisme

A Anvers, un extrémiste achète une arme et fait un carton en rue sur une femme seule puis sur une femme accompagnée d'une petite fille. Une blessée, deux mortes. Leur tort : être des personnes de couleur ou, pour la petite fille, se trouver là au mauvais moment.
Quelques jours après, la police reçoit une lettre félicitant l'auteur et annonçant des exactions contre une personne employant une autre femme maghrébine.

Un français d'origine africaine est dans le coma après avoir été passé à tabac devant un bar de skin à Brugges.

Le corps d'un jeune Marocain a été retrouvé mercredi dans l'Escaut. Il avait disparu après une dispute devant une discothèque, une dispute apparement motivée par le facies du jeune homme, pas assez blanc au gout de certains.

Trois demandeur d'asile d'Europe de l'Est ont été passé à tabac par une trentaine de jeune alors qu'ils quitaient un bal de village de Wallonie. L'auteur présumé des faits est acclamé par ses camarades lycéens.

 

Les actes de violences se banalisent de plus en plus.

 

Ca me fait froid dans le dos.

Posté par Lledelwin à 13:12 - Réflexions. - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Pour le premier meurtre dont tu parles, à Anvers, j'étais au courant, mais pas pour le reste...
    Le FN n'a aucun succès en Wallonie (mais ça n'empêche pas le racisme malheureusement). Son président vient d'ailleurs d'être condamné à des travaux d'intérêt public (dans l'immigration je crois !) et à 10 ans d'inéligibilité... je cite de mémoire, désolée s'il y a des erreurs.

    Posté par dieudeschats, 18 mai 2006 à 16:58
  • Dramatique, mais malheuresement pas étonnant lorsque l'on voit se banaliser les discours d'intolérance chez nos chers représentants politiciens.

    Posté par Arnaud, 18 mai 2006 à 17:20
  • La France, quand à elle, a l'heureux mérite d'être le seul pays d'Europe occidentale à avoir eu un candidat d'extrême-droite au second tour d'une élection présidentielle...

    Je ne sais pas en quelle décennie viendra l'arrivée tant inévitable d'un extrêmiste de droite dans un palais présidentiel...

    Posté par Cornichon, 18 mai 2006 à 22:30
  • Je persiste à croire que l'arrivée de Mr Le Pen au second tour n'est pas ce qui s'est passé de plus problématique en France ces dernières années. Le fait qu'il ait eut 16 % des voix est certe flippant, ça fait quand même une belle proportions de Réac' avec une sacré majuscule... Ce qui est assez flippant, c'est qu'il n'y ait eut que Chirac pour faire (péniblement) plus que 16 % des voix. C'est dire si la politique passionne encore le peuple et s'il fait encore confiance à ses représentants élus. Et le truc vraiment flippant, c'est la façon dont le brun caca d'oie diffuse imperceptiblement sur le reste de la lessive tricolore, et qu'on retrouve dans la bouche de divers hommes politiques des idées, des concepts, voire des propos carrément made in Xtème-Droite.

    Bon, ceci dit, même si la France a une légère tendance au concervatisme (plus développé qu'en Belgique, où le contrat de solidarité civile a été voté bien avant son équivalent en France, où les homosexuels ont pu se marier avant l'angleterre (mais pas religieusement, poussons pas pépé dans les hosties) et on le droit d'adopter des enfants, ce qui a entrainé des débats mais qui est finalement passé sans trop de remous... Franchement il y a des trucs plus important à régler, comme par exemple la flamandisation des noms de villes ! Sans blague...)donc même si la France a une tendance au conservatisme qui ne donne pas tellement envie d'aimer se pays (donc d'y demeurer, sales étrangers que nous sommes) elle n'est malheureusement (pour l'Europe) pas la seule dans cet état. C'est toute l'Europe qui vire à droite, une droite agressive comme un roquet frileux qui a peur de toute intrusion dans son panier douiller et défend sa couverture en mordant plutot qu'en tentant de trouver d'autres solutions pour la récupérer par l'autre coté.

    En regardant V for Vendetta, j'ai eu peur car c'est un peu ce qui se passe : nous bradons nos idéaux par paresse et par désir de confort et peur de notre prochain.

    Posté par lledelwin, 19 mai 2006 à 12:33
  • Il est clair que le désintérêt des Européens pour la politique est flagrant est inquiétant, puisque les gens, désabusés par les gauches et droites tièdes, se tournent vers les extrêmismes qui, hélas, promettent d'agir: gauche ou droite, altermondialisme ou nationalisme...Ou bien ils s'abstiennent massivement, ce qui fait la part belle aux militants extrêmistes, en général plus virulents...

    Chirac a eu le plus bas score pour un président sortant au premier tour d'élections présidentielles, et Jospin le plus bas score pour un candidat socialiste depuis Gaston Deferre et ses 5% en 1969.

    Autre chose, assez troublante: en 1981, tout le monde se moque de le Pen qui n'arrive même pas à obtenir les 500 signatures nécessaires pour les présidentielles; en 1928, on prédit au NSDAP, responsable de l'humiliant putsch avorté de Munich cinq ans plus tôt, un déclin cuisant: douze sièges au Reichstag...

    En 2002, Le Pen arrive au second tour, et 28, 4% des électeurs français ne sont pas allés voter... En 1932, au premier tour des législatives allemandes, le NSDAP obtient 230 sièges et le taux d'abstention frôle les 20%...

    Abstention, piège à cons, on ne le dira jamais assez. Et faut pas balancer pépé dans les hosties, waaaaah.

    (C'était le point de vue de l'ado français sur la France)

    Posté par Cornichon, 19 mai 2006 à 13:30
  • On en parlait justement avec un copain l'autre jour, et il me disait qu'il comptait voter Verts ? Vous ne pensez pas que si ils se remuaient un peu, ils pourraient faire de meilleurs scores en profitant du ras-le-bol des chamaillades droite/gauche ?

    Posté par zyb, 24 mai 2006 à 16:23
  • On en parlait justement avec un copain l'autre jour, et il me disait qu'il comptait voter Verts ? Vous ne pensez pas que si ils se remuaient un peu, ils pourraient faire de meilleurs scores en profitant du ras-le-bol des chamaillades droite/gauche ?

    Posté par zyb, 24 mai 2006 à 16:32

Poster un commentaire