Scribouillages et pensées frénétiques

De tout et de rien. Surtout de rien.

30 mars 2006

Fermeture provisoire pour cause de vacances

Bon, ben voila, je pard samedi matin très tot (genre 9 heure... argh) pour 15 jours de folies dans le sud de la France... Au menu : pas de sortie en boite, pas de journées farnientes, des vistes, encore des visites, surtout des visites culturelles... Je sens que je vais pas être beaucoup reposée au terme de ces 15 jours ! :) Tout commentaire posté durant ces 15 jours devrai être validé par ma blanche main pour apparaitre sur le blog, ceci affin d'éviter une attaque en rêgle de joaillers spammeur fou (ouais, je sais, ça fait... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 23:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 mars 2006

Quelle poisse...

Preuve que je suis toujours capable de scribouillacher des petits dessins rapidements sur un coin de table, voici une BD dessinée en écoutant d'une oreille distraite le professeur de neerlandais, lundi, et mis en couleur à la six-quatre-deux aussi.
Posté par Lledelwin à 01:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 mars 2006

Un petit diablotin flanqué de petits monstres

Non, non, je ne suis pas morte ni mal remise d'une solide cuite... J'ai un peu moins d'inspiration pour mes petits BD en ce moment, c'est tout... Mais je continue de dessiner cependant, notament en cours, dans les marges de mes notes. En attendant, voici un auto semi-imaginaire tiré d'un certaine chaine lancée par un certain heureux papa... Je pense que vous devrier bientot trouver la chaine chez mon cher compatriote, d'aillleurs mais bon, égocentrisme et léger complexe d'infériorité obligent, je poste cet auto... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 18:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mars 2006

Dans le ciel, un oiseau, lentement...

Un récit* sur l'abrutissement et l'aliénation qui forment le quotidien d'un appelé sous les drapeau ne devrait pas faire partie des récits les plus succeptibles de me toucher. La crainte du service militaire, la mythologie attaché à ce "rite de passage" n'a jamais fait partie de mon univers mental. Pour raison chromosomique, je n'aurais jamais été appellée même si le service militaire n'avait pas été supprimé. Si je peux comprendre, mon ressentit restera toujours celui d'un spectateur parce qu'il n'y a pas grand chose... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 13:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 mars 2006

Survivor de bistrot

Une simple connaissance rigolera de votre état et vous proposera de se revoir un jour, peut être, on ne sais pas... Un ami ne se foutera pas de vous et vous proposera au besoin de vous carer dans un taxi, histoire que vous parveniez jusque chez vous sans trop de dégats... Avec un très bon ami, vous ne vous arretez pas de parler pour un simple petit problème d'équilibre, vous décider d'aller prendre l'air et continuer la conversation sur un pas de porte... En vous jurant de ne faire gaffe à ne plus suivre un autre rythme que le... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 15:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 mars 2006

Le retour des dieux

C'est pas encore tout à fait cela, mais on s'approche... On change d'espèce et on rajoute deux pattes, et Sleipnir pourra à nouveau galoper à travers landes et cieux, flanqué de Hugin et Münin... Mais bon, en attendant on a un mouton à 6 pattes, ce qui n'est déjà pas banal
Posté par Lledelwin à 02:11 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mars 2006

Navrure

Je vis, je meurs: je me brûle et me noie, J'ai chaud extrême en endurant froidure; La vie m'est et trop molle et trop dure, J'ai grands ennuis entremélés de joie. Tout en un coup je ris et je larmoie, Et en plaisir maint grief tourment j'endure, Mon bien s'en va, et à jamais il dure, Tout en un coup je sèche et je verdoie. Ainsi Amour inconstamment me mène Et, quand je pense avoir plus de douleur, Sans y penser je me trouve hors de peine. Puis, quand je crois ma joie être certaine, Et être en haut de mon désiré... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 22:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mars 2006

Il est bon de rire parfois.

Il est pas d'heure de la nuit et je gribouille d'un air nonchalant, ne me remettant toujours pas des facilités que la pal... tablette graphique apportent dans la vie de la personne qui l'utilise, quand un petit message me signale qu'une personne dont le pseudo m'est totalement inconnu vient de me rajouter dans ses contacts. Curieuse, j'entame la conversation, qui prend très vite des allures caramailesques : Je ne vois pas d'autre mot pour qualifier le genre de conversation que l'on peut tenir avec quelqu'un qui pèche... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 01:23 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
08 mars 2006

"Notre corps nous appartient"

Ceci est une réaction qui devait être posté dans les commentaires du précédent post. Mais en raison de sa longueur, j'ai décidé d'en faire une note à part entière, ce sera moins pénible à lire. "Ceux qui ont voté cette loi sont-ils conscient que peut-être que demain ils devront éduquer un enfant fruit d'un viol de leur femme ou prendre en charge leur femme handicapée à vie suite à une grossesse difficile et prévue comme telle ? (je ne sais pas pourquoi, mais de prime abord j'ai l'impression -sans doute erronée- que... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 15:23 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 mars 2006

Victoire de l'ordre moral

Le Gouverneur du Dakota du Sud vient de signer la loi votée récemment par les sénateurs interdisant tout interruption de grossesse à moins que celle-ci ne mette la vie de la (future) mère en danger. La vie, non la santé. Les médecins enfreignant la loi seront passibles de 5 ans de prisons, les femmes qui l'enfreignent sans médecin risquent, elles, hémoragie, infection, mutilation, empoisonnement, stérilité, mort, selon la technique utilisée. Par contre les merciers (et puis aussi les traficants de médicament qui ... [Lire la suite]
Posté par Lledelwin à 00:08 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,